Publié le 25 Juillet 2013

Sous redhat les fichiers de configuration réseaux se trouvent dans /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-eth0.

Il y a un fichier ifcfg-<interface> pour chaque interface réseau (s'il n'y est pas on peut toujours le créé).

Pour désactiver le DHCP il faut fournir une IP fixe:

DEVICE="eth0"
BOOTPROTO="none"
HWADDR="08:00:27:82:93:30"
NM_CONTROLLED="yes"
ONBOOT="yes"
TYPE="Ethernet"
IPADDR="192.168.1.229"
NETMASK="255.255.255.0"

Ensuite il faut recharger la conf des interfaces par exemple en redémarrant le service réseau:

# service network restart

Voir les commentaires

Rédigé par Bliz

Publié dans #Linux

Repost 0

Publié le 25 Juillet 2013

Et oui en France on ne fait rien comme tout le monde donc on a des clavier AZERTY.

Et donc quand on arrive sur une machine redhat configurée en QWERTY on galère (surtout quand on n'a pas d'interface graphique).

Heureusement il y a une commande qui permet de tout arranger:

# loadkeys fr

permet de passer au clavier français

et

# loadkeys us

retourne en mode qwerty.

Voir les commentaires

Rédigé par Bliz

Publié dans #Linux

Repost 0

Publié le 23 Juillet 2013

La commande tar est très utile pour générer un zip (ou plus exactement un tar.gz) avec tout le contenu d'un dossier.

Mais voilà il faut être dans le bon dossier pour pouvoir le faire:

# cd /home/bliz/
# tar cvzf backup.tar.gz dossier
dossier/README.txt
dossier/fichier.txt
... 

Ainsi le tar contiend tous les fichier contenus dans "dossier".

Maintenant si je lance la commande depuis un autre dossier ou que j'utilise des chemins absolus:

# tar cvzf /home/bliz/backup.tar.gz /home/bliz/dossier
/home/bliz/dossier/README.txt
/home/bliz/dossier/fichier.txt
... 

Le fichier est toujours généré au bon endroit (dans /home/bliz) mais l'arborescence à l'interieur du tar a changé: 

# tar tvzf /home/bliz/backup.tar.gz
/home/bliz/dossier/README.txt
/home/bliz/dossier/fichier.txt
...

Heureusement il existe l'option -C qui permet de préciser le repertoire depuis lequel généré le tar:

# tar cvzf /home/damien/backup.tar.gz -C /home/damien dossier
dossier/README.txt
dossier/fichier.txt
... 

Voir les commentaires

Rédigé par Bliz

Publié dans #Linux

Repost 0

Publié le 4 Juillet 2013

La command fdisk permet de connaître les disques installés sur une machine (même s'ils ne sont pas utilisés)

# fdisk -l

Disk /dev/sda: 1000.2 GB, 1000171331584 bytes
255 heads, 63 sectors/track, 121597 cylinders
Units = cylinders of 16065 * 512 = 8225280 bytes
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes
I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes
Disk identifier: 0x000ddd12

   Device Boot      Start         End      Blocks   Id  System
/dev/sda1   *           1          52      409600   83  Linux
Partition 1 does not end on cylinder boundary.
/dev/sda2              52       19174   153600000   8e  Linux 
/dev/sda3           19174       38296   153600000   83  Linux
/dev/sda4           38296      121598   669118464    5  Extended
/dev/sda5           38297       45945    61440000   82  Linux swap / Solaris
/dev/sda6           45946       52320    51200000   83  Linux
/dev/sda7           52320       58694    51200000   83  Linux
 
Disk /dev/sdb: 4000.7 GB, 4000684662784 bytes
255 heads, 63 sectors/track, 486388 cylinders
Units = cylinders of 16065 * 512 = 8225280 bytes
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes
I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes
Disk identifier: 0x000bdcd0

   Device Boot      Start         End      Blocks   Id  System

On voit par exemple ici une machine avec 2 disques de 1 et 4 TB.

Voir les commentaires

Rédigé par Bliz

Publié dans #Linux

Repost 0